• FILMS
  • PHOTOGRAPHIES
  • SCENES
  • NEWS
  • CONTACT
Son sens de l’observation, ainsi que les souvenirs d’enfance gardés intacts dans sa mémoire, lui permettent de retranscrire précisément les détails dont les thèmes sont inspirés de sa terre natale. Le trait est sûr et sans repentir. De manière instinctive, presque automatique, Monique Mercerat élabore une sorte d’écriture logographique construite au fil des années. Ses compositions, aux structures précises et complexes, témoignent d’un grand raffinement à la manière de broderies. Là, l’espace entièrement saturé efface la structure narrative pour ne laisser que l’empreinte d’un récit, dans une sorte de horror vacui. Née en 1944 à Courgenay dans le Jura, Monique Mercerat est atteinte d’une malformation de naissance. Ses premières années sont ponctuées de séjours à l’hôpital ou chez ses parents. Enfant, elle trouve refuge et réconfort dans le dessin, créant et développant son univers onirique, stimulé par l’observation de son environnement: sapins, désalpe, chalets, train qui passe devant chez elle. Suite au décès de ses parents, à 54 ans, elle est accueillie chez sa sœur à Genève et intègre, en 2011, la Fondation Aigues-Vertes, où elle vit encore aujourd’hui. En plus des activités collectives auxquelles elle participe dans l’institution, Monique Mercerat dessine régulièrement dans sa chambre, ainsi qu’à la Fondation Cap Loisirs. Ici, elle est accompagnée par Nicole Reimann, responsable culturelle de l’espace34, qui conserve et archive ses dessins depuis de nombreuses années. À l’occasion de cette édition de Out of the Box, Nicole Reimann rend hommage à l’œuvre de Monique Mercerat à travers une exposition, l’édition d’un catalogue et la production d’un film. Ceci grâce à la collaboration avec les photographes et réalisateurs Bastien Genoux et Mario Del Curto, l’historienne de l’art et art-thérapeute Céline Muzelle, et Joseph Farine, directeur de la galerie Andata/Ritorno.   ANDATA/RITORNORue du Stand 37 1204 Genève VERNISSAGEle jeudi 16 mai à 18h dans le cadredes vernissages communs du Quartier des Bains EXPOSITIONdu 17 au 26 mai 2019 OUVERT TOUS LES JOURSde 14h – 18h

MONIQUE MERCERAT - Les Fenêtres Tiroirs

VOIR

+ INFO

films // jeu. 16 mai 2019

MONIQUE MERCERAT - Les Fenêtres Tiroirs

Telle la dentelière penchée sur son ouvrage, Monique Mercerat dessine au rotring ou au feutre les motifs qui prennent place sur la surface du papier. L’artiste transcrit ses visions qui procèdent d’un univers onirique apparemment paisible, harmonieux et dont les thèmes sont souvent empruntés au folklore suisse.

Son sens de l’observation, ainsi que les souvenirs d’enfance gardés intacts dans sa mémoire, lui permettent de retranscrire précisément les détails dont les thèmes sont inspirés de sa terre natale. Le trait est sûr et sans repentir. De manière instinctive, presque automatique, Monique Mercerat élabore une sorte d’écriture logographique construite au fil des années. Ses compositions, aux structures précises et complexes, témoignent d’un grand raffinement à la manière de broderies. Là, l’espace entièrement saturé efface la structure narrative pour ne laisser que l’empreinte d’un récit, dans une sorte de horror vacui.

Née en 1944 à Courgenay dans le Jura, Monique Mercerat est atteinte d’une malformation de naissance. Ses premières années sont ponctuées de séjours à l’hôpital ou chez ses parents. Enfant, elle trouve refuge et réconfort dans le dessin, créant et développant son univers onirique, stimulé par l’observation de son environnement: sapins, désalpe, chalets, train qui passe devant chez elle.

Suite au décès de ses parents, à 54 ans, elle est accueillie chez sa sœur à Genève et intègre, en 2011, la Fondation Aigues-Vertes, où elle vit encore aujourd’hui.

En plus des activités collectives auxquelles elle participe dans l’institution, Monique Mercerat dessine régulièrement dans sa chambre, ainsi qu’à la Fondation Cap Loisirs. Ici, elle est accompagnée par Nicole Reimann, responsable culturelle de l’espace34, qui conserve et archive ses dessins depuis de nombreuses années.

À l’occasion de cette édition de Out of the Box, Nicole Reimann rend hommage à l’œuvre de Monique Mercerat à travers une exposition, l’édition d’un catalogue et la production d’un film. Ceci grâce à la collaboration avec les photographes et réalisateurs Bastien Genoux et Mario Del Curto, l’historienne de l’art et art-thérapeute Céline Muzelle, et Joseph Farine, directeur de la galerie Andata/Ritorno.

 

ANDATA/RITORNO
Rue du Stand 37
1204 Genève

VERNISSAGE
le jeudi 16 mai à 18h dans le cadre
des vernissages communs du Quartier des Bains

EXPOSITION
du 17 au 26 mai 2019

OUVERT TOUS LES JOURS
de 14h – 18h